www.atelierag.fr
Architecture d'intérieur
Angélique Gannery
Accueil > Liens et adresses > Locataire: ce qui est possible en décoration Papernest Paris

Locataire: ce qui est possible en décoration Papernest Paris

Locataire: ce qui est possible en décoration Papernest Paris

Locataire: ce qui est possible en décoration##Papernest##Paris

Ca y’est, vous venez de louer votre premier studio ou appartement. A vous la liberté et la fin des contraintes familiales ! Et pour commencer cette nouvelle vie, vous auriez bien aimé décorer un peu votre intérieur, le personnaliser… seulement voilà, vous n’êtes pas sûr de connaître vos droits en terme d’aménagement pour un logement dont vous n’êtes pas le propriétaire. Rassurez-vous, on vous explique tout ici !

 

Commencer par le commencement: les démarches administratives

 

Avant de vous précipiter sur les magazines de déco ou dans les magasins prévus à cet effet, pensez à effectuer les démarches urgentes inhérentes à l’emménagement dans votre nouveau logement. Ainsi que vous déménagiez à Marseille, Toulouse ou Saint-Nazaire, la première chose à faire est de faire ouvrir votre compteur EDF en souscrivant au passage une offre en énergie.

 

Effectuez également les démarches liées à votre changement de situation: occupez-vous de votre dossier à la Caisse des Allocations Familiales et prenez une assurance pour votre nouveau logement. Occupez vous ensuite de souscrire une offre de box SFR ou d’un autre fournisseur d’accès , car peu importe que vous habitiez à Limoges ou Paris, une bonne connexion Internet est importante pour pouvoir profiter d’une bonne soirée film sur son canapé ou au chaud dans son lit.  Une fois seulement ces démarches effectuées, vous pouvez vous souciez de l’aménagement de votre logement et de ce que vous autorise la loi question décoration d’intérieur

 

Ce que vous pouvez faire en terme de décoration

 

Tout d’abord, sachez que appartement meublé ou non-meublé, personne ne vous empêchera jamais de personnaliser votre intérieur pour le rendre plus agréable. Vous pouvez donc afficher des photos sur les murs, installer des plantes, ajouter un tapis de la couleur de votre choix, des rideaux… tout ce qui ne pourrait pas changer l’apparence de l’appartement une fois la fin de la location ne pose évidemment aucun problème. La question se pose autrement lorsque les changements dans le logement restent après votre départ.

 

 Parmi les travaux de décorations désormais autorisés pour les appartements mis en location, on trouve notamment les travaux de peinture et de pose de moquette qui ont été considérés par le législateur comme de simples aménagements. Attention cependant, question peinture, la jurisprudence autorise les travaux tant que que les couleurs choisies “ne sont pas excentriques et n’empêchent pas une habitabilité normale des lieux de par leur originalité” (Cour d’appel de Nancy, 1er février 1995).  De même, vous pouvez percer des trous dans les murs (pour accrocher des étagères, des tableaux, etc…) mais seulement si vous les rebouchez au jour de votre départ.

 

 

Ce que vous ne pouvez pas faire en aménagement d’intérieur

 

Si vous disposez d’une certaine marche de manoeuvre en matière de décoration (voir plus haut), votre statut de locataire vous empêche cependant de transformer le logement à votre guise et sans autorisation du propriétaire. Ainsi sont considérés comme étant des travaux de transformation et non de simple aménagement décoratif, le fait de pratiquer une ouverture dans un mur. Un tel changement est cependant envisageable, si vous obtenez l’autorisation écrite de votre propriétaire. De même, vous ne pouvez pas changer l’usage des pièces louées à votre guise. La transformation d’une chambre en cuisine aménagée, ou l’utilisation de la cuisine comme lingerie sans en avertir le propriétaire est complètement interdite. Dans tous les cas, avant de vous lancer dans d’importants travaux d’aménagement et de décoration, pensez à demander l’avis et l’autorisation de votre propriétaire.